Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les malades de peste mal guéris!

Publié le par afforafricans

Les malades de peste mal guéris!

 

Moi je tombe toujours malade quand certains manipulateurs, nés, et éduqués dans ce sens continuent par se moquer de l´intelligence des autres.

-          J´ai voulu comprendre le premier (François Mitterrand), qui à La Baule, le 20 juin 1990 mes disait que seule la démocratie peut changer ma condition de vie… Ce discours marquera une date importante dans les relations entre la France et l'Afrique, 37 pays africains étaient invités à La Baule en 1990. Selon Roland Dumas, ce discours se résume ainsi: «Le vent de liberté qui a soufflé à l'Est devra inévitablement souffler un jour en direction du Sud (...) Il n'y a pas de développement sans démocratie et il n'y a pas de démocratie sans développement».

Déjà dans les années 1985/86, je crois bien avoir été bien instruit…, et après la soi-disant attaque des terroristes du 23 septembre 1986 à Lomé, j´ai appris une chose très importante de la bouche de mon père, qui a échappé de justesse d´un attentat des militaires du camp militaires de Tokoin et la gendarmerie était à la fête: «C´est la France qui nous attaque, pour se débarrasser du président, il va falloir éliminer sa machine sécuritaire »… Mon père accusé d´être complice à cause des cartes d´Identités et des Passeports Togolais portant sa signature, ils finissent par le décorer au camp militaire de Tokoin et ceci par le Gal. Ameyi, qui lui supplia d´aller en retraite pour épargner sa famille. En ce moment ma vie, le quotidien de toute la famille est bouleversé. C´est là où mon père cracha tout: Si vous voulez vivre et permettre à vos enfants de mieux vivre, combattez le système.

C´est quoi le système? J´ai eu à apprendre beaucoup sur la colonisation, ce que je n´ai pas connu à l´école. Je rappel que mon grand père, le père de mon père a été victime des colons. Assassiné dans son combat quand mon papa naissait. Ni mon père, nous ses enfants (moi et les autres) ne connaissaient pas cet homme. Qui était Takpara Alpha? 

Avec cette petite histoire, je voulais vous faire sentir, les maux très sombres dont soufre le Togo dans certaines vérités…

Le Togo n´a jamais été colonisé par qui que se soit, le Togo a été sous pression, la pression des organisations internationales (l´ONU est l´acteur aujourd´hui, avant la SDN), les allemands étaient bien tolérés mais les français n´ont usé que de violences et de la division pour avoir le Togo comme il se présente aujourd´hui! Les Togolais doivent savoir que nous ne dépendons pas des ces organisations, le Togo a voulu être neutre, comme la suisse, mais malheureusement trahit et vendu par certains ingrats qui ont crée cette histoire du Nord et du Sud, pour simplement dire que Olympio assassiné n´a pas de racine au Nord! Les historiens Togolais doivent rétablir la vérité. Eyadema n´a jamais dirigé le Togo comme le prétendent les ignorants, moins aujourd´hui son fils, victime d´un lavage de cerveau. Le Togo a été toujours et est resté sous tutelle de la SDN/ONU. Qui est L´ONU ?

-          Voilà qu´en 2007, le moment où je cherchais à comprendre, pourquoi nous les Togolais/Africains comportons-nous comme si nous quémandons notre liberté et/ou si nous étions soumis a payer une dette à la France et ses alliés. J´étais à Lomé quand les gens applaudissaient les propos de Sarkozy. Le discours de Dakar est une allocution prononcée par le président de la République française, Nicolas Sarkozy, le 26 juillet 2007, à l'Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (Sénégal), devant des étudiants, des enseignants et des personnalités politiques.

Le président français déclare notamment que la colonisation fut une faute tout en estimant que le «drame de l'Afrique» vient du fait que «l'homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire. […] Le problème de l'Afrique, c'est qu'elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l'enfance. […] Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine ni pour l'idée de progrès».

Ce perroquet vient de me prouver ce que mon père disait de combattre. À partir de ce moment, je suis devenu rebelle, je suis révolté. J´ai décidé de mettre à nu ceux qui trahissent ma nation, ceux qui s´amuse avec mon identité. Ce Franco-Hongrois n´est pas en position de m´apprendre de mon histoire, même si la France et les colons m´ont offert leurs œuvres diaboliques d´éducation scolaire, j´ai pu aller au delà des connaissances de mes ancêtres et la civilisation qui est la mienne et avec les gens comme moi, ils n´ont pas de chance de manipulations, de mensonges. Le Diable apparaît en 1990, ensuite vient le voleur et maintenant je suis obligé de me confronter avec un sorcier du même clan que les autres !

-          Nous sommes en 2012, au moment où la nouvelle génération prend conscience de sa situation, que se soit à la diaspora ou en Afrique, le sorcier nous fait découvrir le jeu des cauris: « La Franc-Afrique est révolue ».

Ah oui et comment? D´un bâton magique? Pauvres brebis égarées, comment pouvez-vous attendre d´un président français qui est garant des intérêts de la France, qu´il puisse vous aider? Et si c´est bien le cas, ce n´est pas quelqu´un comme Hollande et croyez moi, même si c´est un Africain-Français qui devient président de la France, il ne fera que de même avec des discours codés.

 

Hollande se rend à Dakar et Kinshasa pour fixer la nouvelle politique africaine de Paris…

François Hollande: «Le français est une langue africaine». Je peux accepter cette affirmation au moment où Cheik Anta Diop me dit que les nouvelles langues apparues en Europe dérivent des anciennes langues Kemite (Africaines, donc le français, le germain, le serbo-croate, le roumain, le Kurdistan, hispano-latin etc. …, sont des langues née des langues africaines). L´Afrique est riche en Langues, l´Afrique est une diversité linguistique. Ce n´est plus intéressant que F. Hollande nous rappel des origines des langues, surtout pas avec moi. Y´a-t-il quelqu´un pour me prouver le contraire? Je suis partant pour discuter et prouver les racines des langues. Hollande n´a pas tort, il ne fait que nous rappeler des parties sombres de notre histoire, c´est pourquoi je préfère le sorcier que le voleur, qui n´est pas prévisible comme aussi le diable, qui jusqu´à présent n´est pas connu…

Moi je suis sur les traces du diable que je crois reconnaître. La France, François Hollande et les autres acteurs qui ont procédé de la même manière depuis l´occupation de l´Afrique après le génocide de la traite négrière, ne peuvent pas, ils n´ont pas ce pouvoir, ils sont des employés des colons, des impérialistes paresseux et manipulateurs, ils ne peuvent pas contribuer à la libération de l´Afrique. La libération de l´Afrique se trouve dans les mains des Africains eux-mêmes. Ceux qui comptent sur Hollande et la France doivent encore attendre des décennies !!! C´est ça la vérité, mon histoire, ton histoire, l´histoire du peuple Africain…

 

Pour finir, je me refuse, de me concentrer sur des discours à tort et à travers d´un quelconque Hollande, Sarkozy ou Mitterrand pour accélérer mon extermination en cours. Je me bâterai jusqu´à la dernière humiliation si possible…

 

Alea jacta est (le sort en est jeté).

Lisez s´il vous plait la suivante et faite votre propre opinion:

"Je ne viens pas faire un discours pour effacer le précédent", avait prévenu François Hollande avant son discours de Dakar. C’était reconnaître implicitement que le choix de la capitale africaine et la teneur de son propos étaient calqués sur le discours du précédent président de la République à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, le 26 juillet 2007. On avait surtout retenu la petite phrase sur "l’homme africain [qui] n’était pas assez entré dans l’histoire". Mais les commentateurs avaient délaissé le reste du discours qui, dans sa critique du colonialisme de l’Europe, n’était pas loin de la contrition. En témoigne cet extrait du même discours :

"Les Européens sont venus en Afrique en conquérants. Ils ont pris la terre de vos ancêtres. Ils ont banni les dieux, les langues, les croyances, les coutumes de vos pères. Ils ont dit à vos pères ce qu’ils devaient penser, ce qu’ils devaient croire, ce qu’ils devaient faire. Ils ont coupé vos pères de leur passé, ils leur ont arraché leur âme et leurs racines. Ils ont désenchanté l’Afrique. Ils ont eu tort".

Les soi disant français ne savent pas écrire leur langue au mieux de la faire comprendre aux autres. En tout cas c´est mon constat.

On pouvait difficilement voir dans ces propos une humiliation des Africains alors que la condamnation des Européens, serait-elle rhétorique, était prononcée par un dirigeant européen. Au demeurant les critiques du discours de Dakar ont imputé à Nicolas Sarkozy une thèse généralement admise, depuis Kant, Hegel ou Marx. Le concept d’histoire, en entraînant celui de progrès, est une invention européenne qui a été exportée dans le monde par les penseurs ou les dirigeants qui s’en réclamaient. Le fondateur de l’école des Annales, Fernand Braudel, reconnaissait ainsi, dans sa "Grammaire des civilisations", que "l’Afrique noire, en somme, s’est ouverte mal et tardivement sur le monde extérieur".

 

Seul l´on ne suffit pas! Je pense que je peux aider, je sais que nous pouvons le faire ensemble. Cessons de nous tourmenter et libérons-nous, ils seront obligés de se soumettre à nous, les Africains de la nouvelle génération bien instruits et éveillés.

 

Salutations militantes citoyennes,

Pour Africa for African, https://www.facebook.com/groups/aforafrican/

le Coursier Gara Pierre-David Takpara

 

 

http://www.nouveaucourrier.info/2012/10/15/un-rapport-du-ministere-francais-de-la-defense-fait-froid-dans-le-dos-le-nationalisme-africain-et-le-panafricanisme-presentes-comme-des-menaces-pour-loccident/

 

Commenter cet article